International à pétanque de Monaco : Le sacre belge

Publié le 11/10/2022 à 13:54


Baton, Masuy et Mievis ont remporté ce soir l’International de Monaco...


 

🔴 [WEBTV] International de Monaco - 8 et 9 octobre 2022 

Le sacre belge

 

 

 

Chaque année, la fédération monégasque et le CSB mettent un point d’honneur, pour leur challenge Prince Héréditaire Jacques, à recevoir les sélections nationales d’une dizaine de pays. Une façon de souligner le caractère international de leur compétition-phare, et l’espoir de retrouver, comme en 2021 où l’Italie était en finale, l’une d’entre elles dans le dernier carré.

 

C’est pourtant chose difficile, avec deux cent cinquante-six formations au départ et un niveau de compétition qui s’élève chaque année. Certains favoris s’en apercevaient d’ailleurs rapidement, puisque les premières parties étaient fatales à ZyskowskiDurkNavarroLakhalRizziLe LonsAleixio et à l’équipe de France de PuccinelliCortes et Monros.

 

Mais l’écrémage continuait en soirée, avec les disparitions de SavinMilloDelys, puis de BonettoDeslysViolaRizoChet et Adam. De quoi présenter, au départ des huitièmes de finale ce matin, un panel de champions confirmés et quelques visages inattendus. Tout pour faire de ce dimanche d’International une belle journée de fête, et le meubler de chocs intéressants. C’était le cas de la confrontation entre l’équipe de Robert Leca et les Belges de Masuy, qui tournait à l’avantage des derniers après un début de partie qui semblait promettre la rencontre aux Varois, où de la partie qui voyait Michel Loy, associé à Van Campenhout et Derwiche, baisser pavillon face à Tropéziens AstierMarmi et Roman. Autres victimes matinales : Jordan Scholl, qui cédait le passage aux Aubagnais de Gregori, les Corses de Santini, qui s’inclinaient face  à Gasparini et la sélection espagnole, qui perdait contre Marteau.

 

En quart de finale, c’est Henri LacroixZigler et Pietri qui ne parvenaient pas à contrer l’excellente équipe de Schatz, alors que Gasparini sortait vainqueur du derby varois disputé face à Astier. Les Belges dominaient MarteauBroquet et Cano, et Gregori sortait vainqueur d’une longue lutte  qui l’opposait aux Aveyronnais BoriesTaghouzi et Almeida.

 

Avec tous les grands favoris au tapis et aucune équipe monégasque en course, le dernier carré paraissait forcément inédit. Il allait pourtant générer trois très belles parties, avec un match extrêmement disputé entre les Belges et Schatz et une deuxième demi-finale dans laquelle Gregori finissait par s’imposer aux Varois StackovStackov et Gasparini, grâce notamment à un Roux des grands jours.

 

Les Belges contre une équipe des Bouches-du-Rhône emmenée par la légende Philippe Roux, l’affiche de la finale avait belle allure et correspondait en tous points aux vœux des organisateurs. Elle allait tenir ses promesses, avec une belle opposition de styles entre une équipe extrêmement offensive et une formation qui étonnait, en s’appuyant énormément sur le point, dans un terrain pourtant très sélectif. Mais c’est un Baton exceptionnel qui, en multipliant les carreaux, commençait à faire plier les sociétaires de la Boule de Beaudinard. La lutte continuait pourtant, mais RouxGimenez et Gregori ne pouvaient finalement rien faire face à un très bon Masuy et un Kevin Mievis qui restera, définitivement, comme la belle surprise de cet International. Une épreuve qui changera de format l’année prochaine, en devenant un concours en doublettes sur invitation, mais qui devrait affirmer avec encore plus de force son image de rendez-vous incontournable de la fin de saison. 

 

RESULTATS 

  LES REPLAYS 
Bientôt disponibles
Sur notre Chaîne YouTube

YouTube Pétanque

 

LIRE

Monaco, faites vos jeux !